Comment pirater un iPhone ?

hacking iPhone

Il existe plusieurs façons de pirater un iPhone, mais la plupart nécessitent un certain niveau d’expertise technique. Un moyen facile de pirater un iPhone est d’installer un jailbreak. Cela vous permettra d’exécuter un code non autorisé sur l’appareil et d’accéder à de nombreuses fonctions cachées. Une autre façon de pirater un iPhone est d’utiliser une application d’espionnage. Ces applications peuvent être installées à l’insu de l’utilisateur et peuvent suivre son activité, surveiller ses appels et même enregistrer ses conversations.


Obtenez le meilleur logiciel espion


Enfin, une autre façon de pirater un iPhone est de simplement deviner le code d’accès. Si vous connaissez quelqu’un qui utilise un iPhone, essayez de lui demander son code de passe à quatre chiffres. S’il vous le donne, vous pourrez accéder à son appareil et à toutes les informations qui y sont stockées.

Voilà en quelques lignes un aperçu de l’article que nous vous avons concocté aujourd’hui. Dans un premier temps, nous allons voir ici ce que dit la loi concernant l’utilisation d’un logiciel espion pour pirater un iPhone. Puis, nous aborderons les failles de sécurité spécifiques à l’iOS. Ensuite, nous verrons quelles sont les applications qui vous permettent de pirater un iPhone. Puis, nous verrons les solutions de piratage plus complexes, qui peuvent être déployées par des professionnels.

iPhone et piratage

Que dit la loi concernant l’utilisation d’un logiciel espion ?

Il existe plusieurs méthodes pour surveiller secrètement un téléphone sans avoir besoin d’expertise technique. Si vous n’êtes pas un pirate professionnel, le logiciel espion est une merveilleuse méthode pour y parvenir.

Comment recourir à un logiciel espion pour iPhone en toute légalité ?

Assurez-vous que vous êtes en conformité en vous interrogeant sur vos objectifs initiaux. Confirmez qu’ils sont dans les limites d’un besoin de bonne foi, afin d’éviter toute difficulté au tribunal.

Par exemple, la protection d’un mineur est une raison suffisante pour le contrôle parental. Néanmoins, la vie privée étant un bien si important que la législation doit protéger, la loi est assez sévère sur ce sujet.

Que dit la loi sur le recours à un logiciel espion?

La seule façon d’éviter de se faire prendre à utiliser un logiciel espion est d’en informer l’utilisateur du téléphone. Lorsque le logiciel est caché et que l’utilisateur n’a pas été informé de son utilisation, cela constitue une infraction à la loi.

Ceci est considéré comme une grave violation de la vie privée. Certaines applications incluent des marqueurs évidents pour avertir l’utilisateur qu’il est suivi. Donc, en tant que particulier, pirater un iPhone à l’insu du propriétaire est un délit pénalement répréhensible. En faisant cela, vous vous exposez à une lourde peine de prison et à une amende pouvant aller jusqu’à 50.000 euros.

pirater un iPhone

Les différentes techniques pour pirater un iPhone sans laisser de trace

Maintenant, nous allons voir des techniques professionnelles qui permettent de pirater un iPhone et son contenu sans être identifiable via une appli.

MAC-Spoofing : technologie parfaite pour l’usurpation d’identité

L’usurpation d’identité est l’une des nombreuses techniques permettant de pirater un iPhone sans en avoir la possession. L’usurpation d’identité, également connue sous le nom de MAC-spoofing, repose sur un principe simple.

Un MAC (Media Access Control) est un numéro de série unique qui apparaît sur tous les appareils électroniques. Il permet d’identifier l’appareil lorsqu’il se connecte à l’internet. Un téléphone iPhone peut être piraté en imitant son MAC. De cette manière, vous avez accès aux données en ligne de la personne. Certaines applications open source peuvent vous aider dans cette opération.

Les attaques SS7 : de quoi s’agit-il ? Quelles sont ses failles ?

L’interception des SMS est l’une des méthodes les plus courantes utilisées par les pirates téléphoniques. Il est essentiel de comprendre que SS7 est un protocole standard de réseau téléphonique utilisé par les opérateurs pour traiter efficacement les appels et les textes entre deux appareils.

Le protocole Internet n’a pas beaucoup changé au cours de ses 40 ans d’existence. Cela le rend susceptible d’être violé aujourd’hui. Par conséquent, il suffit de mettre à jour quelques lignes de code dans le protocole pour qu’un iPhone puisse être suivi. Mais d’abord, vous devez comprendre comment pirater un iPhone en agissant sur le protocole SS7.

Le vol de numéro de téléphone

La troisième méthode pour mettre en place un système de surveillance sur un iPhone consiste à le pirater. Le but est tout simplement de mettre la main sur le numéro de téléphone d’une autre personne. Il ne s’agit plus vraiment d’espionnage d’iPhone, mais simplement d’une terrible stratégie de vol de données.

La plupart des programmes de messagerie sont désormais liés au numéro de téléphone de l’utilisateur. D’autres l’utilisent pour confirmer l’identité du titulaire du compte. Toute personne ayant accès à un numéro de téléphone peut utiliser ce logiciel et les informations qu’il contient sans aucun problème.

un iPhone va être hacké

Les applications qui permettent de surveiller le contenu et l’activité d’un iPhone

SpyBubble

C’est un programme qui rappelle mSpy (que nous verrons juste après) à plusieurs égards. Il reste un choix sûr dans le domaine des applications qui vous permettent d’écouter un iPhone à distance. L’outil est capable de se connecter de manière transparente avec le système d’exploitation et l’utilisateur d’un iPhone sans que ni l’un ni l’autre ne détecte la présence du logiciel.

SpyBubble est capable de pénétrer dans les mots de passe et les schémas de verrouillage du téléphone cible, en plus des capacités similaires offertes par mSpy. Il est donc facile de déverrouiller le téléphone. En revanche, le programme présente d’importants inconvénients sur le plan comptable. Il ne fonctionne qu’avec les iPhones qui exécutent au moins iOS 8.

mSpy, le logiciel d’espionnage le plus complet

Enfin, nous mentionnerons que mSpy est capable de localiser à distance un téléphone portable. Le logiciel permet de localiser en temps réel l’emplacement géographique d’un smartphone. L’utilisateur du programme peut même suivre le parcours complet de sa victime sur une période donnée.

Il fonctionne sur l’iPhone 5 et les versions ultérieures, ainsi que sur toutes les versions actuelles d’iOS. Il fonctionne sur les iPhone 6, iPhone 7, iPhone 8, iPhone X, XS, XR, 11, SE et 12.

Le système est facile à utiliser, avec un tableau de bord simple. Il est utile d’avoir à portée de main toutes les informations dont vous avez besoin sur votre cible. Cependant, l’outil n’est pas gratuit. Pour l’obtenir, vous devez vous abonner pour un montant mensuel minimum de 26,99 euros.

Les fonctionnalités du logiciel espion mSpy

L’application espionne pour iPhone dispose de nombreuses ressources. La première est celle qui concerne la surveillance des emails. Elle permet de surveiller les différentes conversations provenant de plusieurs services de messagerie. Le programme ne se soucie pas de transmettre à ses clients les fils de conversation provenant de l’iPhone d’un tiers, qu’il s’agisse de WhatsApp, Messenger, Snapchat, Skype ou Viber

En tant que véritable traqueur d’iPhone, le programme ne se limite pas aux conversations. Il capture également les photos et les vidéos transmises ou reçues par l’utilisateur. Même si l’utilisateur fait tout son possible pour détruire le contenu multimédia de ses messages, l’outil parvient tout de même à les enregistrer.

mSpy est un logiciel espion pour iPhone sans jailbreak qui peut accéder à distance à l’historique des appels, à la liste des contacts et au calendrier des événements de l’iPhone cible. Une fonction d’aide au blocage qui va bien au-delà de la simple surveillance d’un téléphone. Elle vous permet d’empêcher l’utilisateur d’accéder à certains sites Web ou programmes sur son iPhone. Il est également possible de lui refuser les appels entrants.

Il convient de noter que cette possibilité de surveiller un téléphone fait le bonheur des parents qui souhaitent avoir une influence sur ce que font leurs enfants. Elle peut également être utile aux dirigeants d’entreprise qui souhaitent garder un œil sur la productivité du personnel mais, encore une fois,

La fonction traçage iPhone avec l’app « Find My Friends »

Il s’agit d’une application compatible avec le système d’exploitation de l’iPhone. Si vous utilisez Find My Phone pour localiser votre téléphone, Find My Friends peut vous aider à partager votre position avec vos amis. Cependant, ils doivent avoir un iPhone ou être liés au site iCloud depuis un Mac ou un PC pour que cela fonctionne.

Vous pouvez encore réorienter l’objectif de l’application. Elle peut être utilisée pour savoir où se trouve quelqu’un. Cependant, vous aurez besoin de son consentement avant que cela ne fonctionne. C’est l’une des véritables limites de cette technique.

Vous devez lancer l’application Find My Friends sur votre propre appareil pour suivre un iPhone qui l’utilise. Vous devez ensuite sélectionner le bouton « Ajouter » et fournir le nom ou l’adresse électronique de votre victime. Il ne vous reste plus qu’à attendre que votre victime donne son consentement en validant la demande que le logiciel lui envoie.

phishing iPhone

Pirater un iPhone avec le phishing

C’est l’une des méthodes les plus couramment utilisées pour pirater un iPhone. Elle consiste à envoyer un faux courriel ou message qui semble provenir d’une source légitime, comme une application, une institution financière ou même Apple elle-même. Le message contient généralement un lien qui mène à une réplique du site web officiel.

La victime saisit ses informations de connexion sur ce site et le pirate a alors accès à son compte. Cette méthode peut être très efficace si vous parvenez à envoyer votre message de phishing à un grand nombre de personnes à la fois.

Comment fonctionne le phishing ?

Lorsque vous cliquez sur un lien dans un message de phishing, vous êtes redirigé vers un faux site Web qui ressemble beaucoup au vrai. Ce site est généralement hébergé sur un serveur contrôlé par l’attaquant.

L’attaquant recueille alors les informations de connexion de la victime et peut les utiliser pour accéder à ses comptes. Dans certains cas, les attaquants peuvent également installer des logiciels malveillants sur les ordinateurs ou les appareils des victimes.

Comment se protéger des attaques de phishing ?

Vous pouvez vous protéger des attaques de phishing en étant vigilant lorsque vous recevez des courriels ou des messages contenant des liens ou des pièces jointes. Si vous n’êtes pas certain de l’authenticité d’un courriel, ne cliquez pas sur les liens et n’ouvrez pas les pièces jointes qu’il contient. Vous ne devez jamais saisir vos données de connexion sur un site Web, à moins d’être sûr qu’il s’agit d’un site de confiance

Piratage d’un iPhone par ingénierie sociale

L’ingénierie sociale est un moyen plus sophistiqué de pirater l’iPhone d’une personne. Elle exploite les vulnérabilités humaines plutôt que techniques. Par exemple, vous pouvez essayer de tromper votre victime pour qu’ils vous donnent leurs informations de connexion en prétendant être quelqu’un qu’ils connaissent ou en qui ils ont confiance. Vous pouvez également essayer de les convaincre de télécharger une application malveillante qui vous donnera accès à leur appareil. Cette méthode est beaucoup plus difficile à mettre en œuvre que les deux précédentes, mais elle peut être très efficace si elle est effectuée correctement.

Information

Jesuispirate.com est un site d'informations sur la sécurité des comptes en ligne. Nous vous donnons des conseils pour les protéger mais aussi les failles et logiciels qui permettent de les pirater, à des fins d'éducation. Le site n'est pas tenu pour responsable de l'utilisation des logiciels et des techniques présentées à des fins illégales. Sachez que pénétrer un compte sans l'autorisation du propriétaire est délit passible d’une peine d’emprisonnement d’un an et de 45 000 euros d’amende. Ces mêmes peines sont applicables à l’interception des télécommunications ou à l’installation d’appareils conçus à cette fin (article 226-15). Beaucoup de termes utilisés sur ce site servent uniquement au référencement : Pirater, espionner, hacker, gratuit (liste non exhaustive)… et ne constitue pas forcément la réalité de ce qui est présenté. En visitant ce site, nous considérons que vous avez lu et accepté ces informations